Conakry : La diaspora guinéenne établis aux États-unies fait un important don aux sinistrés de Kaloum

Les membres du Haut Conseil des guinéens établis à l’étranger, ont procédé au don d’une importante quantité de vivres et de non vivres, aux citoyens victimes de l’explosion survenue dans la nuit du 17 au 18 décembre 2023, au dépôt central d’hydrocarbures de Kaloum.

La remise de cet important lot a été faite ce jeudi 1er février 2024, au stade du 28 septembre Le don est composé entre autres de:

  • 150 bidons d’huile;
  • 5 tonnes du riz;
  • 150 kilos du sucre;
  • Un important lot d’habits pour les sinistrés mis à la disposition de l’ANGUICH (Agence de gestion des urgences et catastrophes humanitaires).

Ce n’est pas tout, ces compatriotes qui ont voulu partagé la peine de leurs concitoyens, ont aussi prévus de donner une enveloppe symbolique à 150 familles.

« L’action est essentiellement sociale, et humanitaire, pour la préservation de l’unité, de la cohésion et pour que tout le monde, dans un élan patriotique généralisé, se retrouve dans l’esprit de la Guinée », a expliqué monsieur Djémory Kouyaté, président du Haut Conseil des guinéens établis à l’étranger.

« Ce qui est arrivé à Kaloum nous concerne tous, car ce sont des guinéens qui ont été affectés. Après une telle situation que nous ne souhaitons plus en Guinée, c’est tout à fait normal que la Diaspora Guinéenne des États-Unis accompagne les efforts du gouvernement et aussi des Guinéens que nous avons tous vus dès les premières heures apporter leurs soutiens aux sinistrés sans rien demander en retour. Ce geste de bienfaisance s’inscrit dans l’esprit de solidarité qui caractérise les Guinéens où qu’ils soient dans le monde », a soutenu
madame Diallo Hawa Barry, membre du bureau du Conseil des guinéens aux États-Unis.

Au nom de l’Agence de gestion des urgences et catastrophes humanitaires (ANGUCH), Mme Mariam Camara, a indiquée que cette action de ces guinéens vivants à l’étranger, vient s’ajouter à une chaîne de solidarité à un moment opportun.

« L’obligation que nous avons, c’est de vous dire merci et de vous dire de continuer. Si vous voyez que vous continuez, c’est parce que vous savez que le besoin est encore présent. Et c’est pour ça que vous venez en rajouter. Nous vous remercions au nom du Comité stratégique, mais aussi au nom de toute la population », a-t-elle exprimé.

Cette action humanitaire vise aussi d’une part, à établir une confiance envers les guinéens vivant à l’étranger et vice-versa. Ensuite, créer une franche collaboration entre les deux entités.

« Il est difficile aujourd’hui de faire croire à ces membres de la diaspora, qu’on peut faire confiance à nos autorités. Mais c’est le lieu justement de casser ces barrières. Et c’est dans ce sens là que nous sommes engagés. Nous sommes venus présentés ces dons là. Ceci est une première grande étape officielle, sinon beaucoup parmi nous déjà ont posé individuellement des actes dans ce sens là. Nous ne faisons que emboîter les pas des citoyens qui se sont levés eux-mêmes le premier jour pour poser ces actes de solidarité », a ajouté le président du Haut Conseil des guinéens établis à l’étranger.

Le président du Conseil des guinéens établis aux États-Unis, Vice-président du Haut Conseil des guinéens établis à l’étranger, chargé à l’organisation, a souligné à son tour, a présenté tout d’abord les condoléances aux familles explorées suite à cet incendie, ainsi que les sentiments de compassion au nom de ses compatriotes vivant aux USA. Il a ensuite remercié les autorités de s’être mobilisées dès les premières heures, et la population guinéenne également.

« Le drame a eu lieu le 19. Ce même jour, à 20 heures de chez nous (aux États-Unis), nous avions organisé une conférence sur zoom, avec tous les responsables d’associations, pour solliciter auprès de la communauté, une assistance aux victimes de ce douloureux évènement. C’est ce qui justifie aujourd’hui notre présence ici avec le montant au nom de la communauté guinéenne sous la coupole du Haut Conseil des guinéens établis à l’étranger. Nous nous sentons concernés au même titre que ceux qui sont là. Nous sommes guinéens », a exprimé Mohamed Sy.

À noter, le Haut Conseil des guinéens établis à l’étranger regroupe en son sein 53 pays. Mais ce sont 3 pays qui ont effectué le don ( les États-unies, l’Italie, la Russie et le Haut conseil )

Ce pendant, c’est un geste qui vient à point nommé. Son arrivée coïncide à une manifestation des femmes sinistrées de Kaloum, qui réclament les sacs de riz et d’autres dons. Ainsi cette action pourra beaucoup contribuer à soulager et apaiser les uns et les autres.

par Hassatou Barry

Leave A Reply

Your email address will not be published.